finances

 

COMMISSION DE CONTROLE DES COMPTES

 

Cette commission (2 membres de la majorité et 1 de l’opposition) créée à la demande de l’opposition s’est réunie 3 fois en 2015 : les 17 et 22 juin et le 9 novembre.

 

Des questions ont été posées et des demandes d’explications ont été soumises au maire et aux adjoints. La réponse laisse rêveur : « Délégation du maire ! » alors que les marchés signés ne sont pas passés en commissions de travaux ou même d’achats.

 

Depuis le 9 novembre 2015 la commission n’a plus été convoquée au motif que cela obligeait les élus concernés à se justifier. Naïvement nous pensions que le rôle de cette commission était justement de justifier certaines dépenses et de prévoir et réaliser des économies.

 

Devant une convocation qui tardait à venir, l’opposition a pris l’initiative de procéder à une vérification et à une analyse des différents comptes et budgets de la commune sur 6 mois : du 1er janvier au 30 juin 2016.

 

A la moitié de l’exercice, voici les résultats du contrôle et l’analyse qui en a été faite :

 

Dépenses du budget de fonctionnement : 21 lignes budgétaires ont dépassé les 50 % des sommes prévues pour l'année (de 53 % jusqu’à 108 %), quelques exemples :

 

60612 : Energie-Electricité. Budgétisé 105 000 €, réalisé 60 868,24 € soit 57 %

615221 : Entretien et répar. Bât. Publics. Budgétisé 45 000 €, réalisé 48 940,66 € soit 108 %

61551 : Matériel roulant. Budgétisé 15 000 €, réalisé 12 747,84 € soit 84 %

6262 : Frais de télécommunications. Budgétisé 13 564,65 €, réalisé 9 831,03 € soit 72 % etc..

 

Un point a été fait sur les différents budgets à savoir : les recettes, les dépenses payées ou en attente de règlement, une estimation de la trésorerie au 30 juin 2016 et pour finir une prévision de trésorerie après régularisation de toutes les dépenses engagées.

 

* Tous les chiffres ci-dessous sont arrondis.

 

Budget général

 

Fonctionnement : Recettes près de 1 200 000 €* dont report 2015 128 660 €*

Dépenses payées environ 1 130 000 €*

Solde de trésorerie : 70 000 €* au 30.06.2016

 

Investissement : Recettes près de 1 295 000 €* dont report 2015 421 000 €*

affectation 2015 100 000 €*, emprunt 738 700 €*

Dépenses payées environ 835 000 €*

Solde de trésorerie : 460 000 €* au 30.06.2016

Trésorerie budget général au 30.06.2016 : 530 000 €*

 

Budget assainissement

 

Fonctionnement : Recettes près de 48 000 €* dont report 2015 18 000 €*

Dépenses payées 3 300 €*

Solde de trésorerie : 45 000 €* au 30.06.2016

 

Investissement : Recettes 518 000 € dont report 2015 478 000 €* et affectation 2015 40 000 €*

Dépenses payées 94 000 €*

Solde de trésorerie : 424 000 €* au 30.06.2016

 

Trésorerie budget assainissement au 30.06.2016 : 469 000 €*

 

Budget eau

 

Fonctionnement : Recette 0

Dépenses payées 127 000 €* dont report 2015 16 500 €*

 

Investissement : Recettes 173 000 €* dont report 2015 173 000 €*

Solde de trésorerie : 46 000 €* au 30.06.2016

 

Trésorerie budget eau au 30.06.2016 : 46 000 €*

 

Total trésorerie tous budgets : 1 045 000 €* dont budgets annexes 515 000 €* au 30.06.2016

Travaux Ecole et SDF à payer : 395 000 €* non facturés au 30.06.2016

Autres travaux facturés non payés : 275 000 €* au 30.06.2016

Solde de trésorerie tous travaux payés : 375 000 €*

 

Devant cette situation inquiétante quant au résultat de fin d’année de l’excédent de fonctionnement du budget général, l’opposition tire la sonnette d’alarme et invite les responsables à freiner les dépenses.

 

De plus elle estime que pour boucler l’investissement du budget général, il va falloir encore emprunter entre 400 et 500 000 €, au plus tard en début d’année 2016.

Ce n’est que reculer pour mieux sauter.